11800077_674711285996456_6628550853879296130_n

 

img050

 

img078

 

Poète, écrivain, biographe. Fondateur de l'association "L'Heure Poétique". Membre de la Société des Auteurs de Normandie présidée par l'historien Michel De Decker.

L'ECRIVAIN

 

Après « Itin’errance », une promenade poétique en Seine de Paris à Honfleur, illustrée par l’artiste peintre Jacqueline Gougis, ainsi que des « Chroniques d’un Quart d’Eure » pour quelques tranches d’histoire et de légendes, Alain Fauquet n’a pas échappé à l’autobiographie, mais dans un style assez romancé pour une lecture agréable et dépersonnalisée (« Ce Lui qui était Moi »). Vinrent ensuite quelques réflexions philosophico-humoristiques sur le temps qui passe, avec "Les Contes de la Montre à Cristaux ». L’auteur joue avec les mots et les mots jouent avec l’auteur, mais l’humour dissimule souvent une certaine philosophie aidée par la logique. Sous ces aspects, on peut lire "L'Homme qui murmurait à l'oreille des mouches", suivi de "Malice au pays d'amères vieilles". Puis vint, l'année suivante: "Vapeurs des sens" pensées et réflexions pas toujours bêtes. Enfin, en 2013, un court roman original:"Toute ressemblance avec..." En 2014, un ouvrage aussi déjanté sous le titre:"Les Possédés de Coursensac". En 2015 parait une drôle d'affaire avec "Moi, feu Untel" (considérations post-mortem). Alain Fauquet étant par ailleurs membre de la Société des Auteurs de Normandie, présidée par l’historien Michel De Decker, il participe à certains salons littéraires régionaux.

LE POETE

 

Après plusieurs recueils dont les éditions sont aujourd’hui plus épuisées que leur auteur, un ouvrage de quelques 200 poèmes est paru récemment sous ce titre accueillant « Entrez... c’est Tout Vers » . Il s’ouvre sur un important essai sur l’art poétique. Les principaux thèmes (Amour, Humour, Nostalgie, Société...) y sont abordés dans une forme poétique à la fois simple et respectueuse des règles de la technique. L’auteur a également créé, en 1997, une association dénommée « L’Heure Poétique » qui a dû malheureusement s'arrêter, faute de "combattants", après 17 années d'une belle aventure poétique!