MiniacJF

 

41T7yfNbV8L

 

 

 

Ce recueil de récits authentiques présente 29 des plus grandes affaires d'Etat françaises du XIXe au XXe siècle et notamment les escroqueries majeures de la Troisième République à nos jours, de l'affaire des médailles à celle des emprunts russes, de Panama à Alexandre Stavisky, des avions renifleurs à Berri. 
On ne présente plus Jean-François Miniac, écrivain de talent qui n'a pas son pareil pour relater les faits historiques notait un critique à propos de l'auteur qui propose ici son douzième ouvrage de nouvelles véridiques.

 

Longtemps auteur de bande dessinée, Jean-François Miniac a notamment donné des adaptations d'Agatha Christie avec François Rivière, couronnées par une vingtaine de traductions à l'étranger. Puis, initié par sa rencontre avec le romancier Sébastien Japrisot, Miniac s'est mué en nouvelliste. Narrateur de l'Histoire, il prend pour thème d'élection le «True crime» et ses déclinaisons, renseignement et escroquerie notamment. Pour l'essentiel, ses nouvelles sont regroupées dans des ouvrages de la collection «Histoire et Documents» des éditions de Borée. Prolifique, il a écrit une dizaine de recueils, soit près de 700 pages par an, depuis son premier volume, Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne (2008), préfacé par Alain Lambert. Parmi ceux-ci, citons : Les Mystères de la Manche, Les Mystères de l'Orne, Les Nouvelles Affaires Criminelles de la Manche, Flamboyants escrocs de Normandie et Grandes pages amoureuses de Normandie parus chez Orep. Après deux parutions en 2013, Les Grandes Affaires d'Espionnage de France et Les Grandes Affaires Criminelles du Rail, le présent volume est son troisième titre national.