1551630_728271723874499_274843584_n

 

 

Son nouveau livre :

 

Couv_AdieuLesRebelles

 

Serait-il plus difficile d’établir l’égalité entre les sexes qu’entres les sexualités ? Le mariage pour tous est-il un progrès ou les habits neufs de l’ordre patriarcal, une normalisation qui sonne le glas de la contre culture et de l’émancipation féminine ? Adieu les rebelles !

Marie-Josèphe Bonnet tire la sonnette d’alarme : la revendication d’un « droit à l’enfant » par le recours à des techniques médicales susceptibles de révolutionner la filiation et un projet « d’émancipation du biologique » sont la suite logique du mariage pour tous. Le risque est grand de déboucher alors sur un nouvel esclavage des femmes et un renouveau de la guerre des sexes…

Une minorité est en train de faire le jeu du Néolibéralisme, ce fléau qui n’en finit pas de déstructurer les vies, les consciences, l’économie, le lien social et l’avenir de la planète, au nom du profit. Elle se travestit sous le sublime oripeau de l’égalité quand elle ne roule que pour le privilège de quelques-uns.

Universitaire, militante homosexuelle féministe, Marie-Josèphe Bonnet analyse dans cet essai coup de poing une transformation radicale et régressive de notre société et explique, avec une argumentation très convaincante, son profond désaccord devant les orientations récentes du mouvement homosexuel qui a abandonné son projet initial d’émancipation collective.