11eb2ed180bc0a22d17ba5

 

Patrick Lorphelin écrit depuis près de douze ans.
Après un premier recueil de nouvelles écrit à quatre mains avec sa fille âinée Emmanuelle et un autre en solo "Un point c'est pas tout", il s'oriente vers le roman noir.
Il publie "Du sang sur la plage" en autoédition en 2006 puis "La fille du ciné"en 2008, "Sonate au clair de mort" en 2009, "Qui hais-tu ?" en 2010. Tous les trois chez Airvey Editions. Sort en novembre "L'héritière de la presqu'île" chez le même éditeur.
Si les précédents romans ont pour cadre la Normandie, le dernier se situe en Charente Maritime où l'auteur passe maintenant une grande partie de sa vie.
Ses romans se lisent comme des scénarios. Il n'attache pas beaucoup d'importance à l'enquête policière mais surtout à la psychologie de ses personnages, à l'ambiance, au décor. Comme si chacun de nous pouvait être amené, un jour, poussé par sa passion à commettre l'irréparable...

 

51JiesANduL

 

Bertrand passe une semaine seul à nettoyer sa chaumière normande avant la pleine saison. Pendant son séjour, la fille des voisins, amie de Bertrand, disparaît de façon suspecte... Bertrand est plus qu'un simple témoin. Il constate, peut-être un peu tard, que la mystérieuse musique entendue chez ses voisins ressemble bien à une mélodie de la mort...

 

71sRQov6xnL

Extrait :

Dieppe. Jeudi 10 juin 2010.

Emma fouille dans son sac. Elle l'avait pourtant mis de côté. Elle cherche dans tout ce fatras de produits de maquillage, peigne, brosse, cartes de crédit, carnets de chèque et mouchoirs jetables mais non jetés, l'objet à cet instant indispensable : la carte de parking.
- Pourvu qu'elle fonctionne encore, qu'elle ne se soit pas démagnétisée ! se dit-elle.
Elle introduit rapidement l'objet dans le réceptacle : client non identifié, abonnement expiré.
Elle retente malgré tout : voyant vert, la porte métallique, dans un couinement de ferraille, se soulève et bascule. Les néons s'allument à l'intérieur.
La plupart des emplacements sont inoccupés. Ce n'est pas encore la pleine saison, ni celle des week-ends où la résidence est occupée presque entièrement.
Emma retrouve rapidement la place numéro trente-six, le même numéro que son appartement.
Elle a quitté, il y a plus d'une heure, la région rouennaise et n'a pas encore le sentiment d'être ici en pleine sécurité. Si, à trente-six ans et pratiquant régulièrement la natation et le tennis, elle se sent en pleine forme physique, elle n'a pas le sentiment, dans ce lieu mal éclairé, de pouvoir faire face à plusieurs agresseurs venus l'attaquer. Elle ignore qui pourrait s'en prendre à elle, ici. Toujours est-il qu'elle a hâte d'en sortir. Elle s'empare rapidement du sac qu'elle sort du coffre et s'engouffre dans l'ascenseur.

 

511eeTK6OAL

 

Mary Ann Lavallière mène une vie paisible dans la petite ville de Fouras. Un jour cependant, elle est renversée par une voiture. Elle apprend en même temps qu'elle est la riche héritière d'un homme qui a beaucoup compté pour elle. Elle réalise alors qu'elle est peut-être au centre d'une machination diabolique. Pourquoi lui en veut-on à mort ? Patrick Lorphelin situe son roman en Charente-Maritime où les autochtones sont souvent divisés sur les enjeux économiques de leur région. Comme dans ses derniers ouvrages il nous emmène chez des êtres passionnés à l'extrême…

 

Son Site : http://patrick.lorphelin.over-blog.com/