Société des Auteurs de Normandie

13 août 2020

Ce dimanche...

116265580_339440940789031_1042073436884898397_n

 

117624992_727455067815591_1097357583361967032_o

 

117334919_348266733239785_462269798505568433_n

 

Avec aussi Christine Lebel, Jean-Paul Croizé, et bien d'autres... 

Posté par sadnnormandie à 15:48 - - Permalien [#]
Tags : ,


11 août 2020

Nouvelle sociétaire : Nathalie Salmon

Nathalie_Salmon_Presse2020

 

Née en 1959 et vivant en Normandie, Nathalie Salmon conjugue depuis 2006 des activités de chercheuse et de romancière autour de son thème de prédilection, racines et transmission. Après un essai remarqué sur la PMA (procréation médicalement assistée) elle publie quatre romans à tonalité féminine dont L’Homme nu sans les mots de l’amour, prix littéraire du roman régional 2012 du Lions Club International.

 

 

En 2013 elle révèle dans Lady Liberty I love you, une biographie qui fait grand bruit, l’identité et l’histoire d’une femme qui posa pour la statue de la Liberté. Le roman de cette aventure est sorti sous le titre Sarah, toute une vie de liberté. L’auteur y approfondit dans un récit plus intimiste les liens d’un trio de légende : le sculpteur Bartholdi, son ami et fondé de pouvoir Adolphe Salmon et l’épouse de celui-ci, Sarah, qui inspira l’artiste. Une fresque d’amour et d’amitié dans laquelle l’émigration, l’art, la révolution industrielle, la guerre de Sécession américaine et la Belle Epoque parisienne font encore parler du monument le plus célèbre du monde. En 2019 Lady Liberty I love you a fait l’objet d’une traduction très attendue en anglais pour le public international. Cette histoire franco-américaine a fait l’objet en juillet-août 2018 d’une exposition à l’Hôtel du Département, La Liberté De La Seine A New York, ainsi qu’à l’occasion de l’Armada 2019.

 

Nathalie Salmon SARAH TOUTE UNE VIE DE LIBERTE - copie

 

couv LADY US - copie

 

 

 

Posté par sadnnormandie à 13:48 - - Permalien [#]
Tags : , ,

09 août 2020

Le dimanche 23 août...

117321491_3014267961955350_4048456345105358341_n

 

Découvrez la très belle affiche du Salon du Livre de Villers-sur-mer

Posté par sadnnormandie à 14:13 - - Permalien [#]
Tags : ,

06 août 2020

Ce dimanche...

117220735_10220086390248724_5742094373592406283_o

Posté par sadnnormandie à 16:51 - Permalien [#]
Tags : ,

03 août 2020

Editions Vert Pomme

Ils sont arrivés chez Vert Pomme, fraîchement imprimés et tout beaux 


Rééditions de :


- La grande nuit (Nancy Guilbert / moi)
- Rencontre dans un carré de pâquerettes (Mary Aulne / Savon)
- Quand les ours frapperont à nos portes (Marie Wilmer / Julie Lecomte)
Les stocks sont donc refaits, qu'on se le dise ! Toutes ces premières BD sont à 10 euros (nouveau prix pour La grande nuit), très accessibles, à la fois ludiques et pédagogiques...


N'hésitez pas à les commander sur le site de la maison d'édition (dédicaces possibles) : http://www.vertpomme-editions.fr/boutique/index.html
Vert Pomme

 

http://www.vertpomme-editions.fr/boutique/index.html?fbclid=IwAR1t35enZNtturP4MsE4KkyoYnneBxvXg39fLxy8o__KEbhTyn6sXalUE70

 

safe_image

Posté par sadnnormandie à 14:28 - - Permalien [#]
Tags : ,


01 août 2020

Sophie Etienbled, Odile Marteau-Guernion

116698007_617932465800088_7120899307101259727_o

 

116793111_2720775384875083_3979617562241677450_n

 

(Cliquez sur les articles)

Posté par sadnnormandie à 11:46 - - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juillet 2020

Une auteure, un livre : Christine Lebel

100062061_674736919754073_4531133395689799680_o

 

126937418_o

 

(Cliquez sur la quatrième de couverture)

Posté par sadnnormandie à 11:58 - - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2020

Séverine Dalla

78350509_10219799127867344_5953092730367554042_n

 

106360965_10219818744917758_3169976982085143175_n

 

Le mot de Séverine :

 

Pour les petits, il y a ces deux titres sortis au printemps chez Vert Pomme... et beaucoup d'autres aussi sur le site : albums, premières BD, romans.


Vous pouvez les découvrir sur : http://www.vertpomme-editions.fr/accueil/index.html

 

Séverine Dalla sera présente au salon du livre de Villers-sur-Mer, le dimanche 23 août. 

Posté par sadnnormandie à 12:16 - - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juillet 2020

Odile Marteau Guernion

 

127198693

14 juillet 2020

Régine Thieulent-Torréton

14681918_695820883928328_5395896617661716169_o

 

96737061_1640503419460065_6170827368135917568_n

 

 

(Cliquez sur le feuillet)

 

 

Paris Normandie :

 

 

Régine Thieulent-Torréton, écrivaine installée à Quincampoix, sort une biographie intitulée « Colette Yver, quand le féminisme était une injure ».

 

Romancière, vous voilà maintenant biographe dans ce dernier ouvrage où vous racontez la vie de Colette Yver. Pourquoi ?

Régine Thieulent-Torréton : « J’ai découvert Colette Yver lorsque j’étais à la Société des écrivains normands, association qui fêtait ses 75 ans en proposant une rétrospective des différents auteurs qui en avaient été membres. Colette Yver en a fait partie. Elle a vécu à la fin XIXe siècle et au début du XXe siècle ».

 

Comment avez-vous conçu cette biographie ?

 

« Le livre est composé en trois grandes parties : vie privée, femme de lettres, femme de cœur. Dans la conclusion, j’essaie d’analyser ce qui l’a fait passer d’une renommée nationale, voire internationale à un quasi-anonymat. »

 

Qui était donc Colette Yver ?

 

« J’ai découvert une femme, Normande d’adoption, oubliée mais pourtant très intéressante. Née Antoinette de Bergevin en 1874, morte à Rouen en 1953, elle a écrit une soixantaine d’ouvrages, produit des articles pour divers journaux, dont le Journal de Rouen. Elle est allée sur le terrain pendant la Grande Guerre pour rapporter ce qu’elle y voyait. Je la replace dans le contexte de l’époque, très masculin, très misogyne aussi. J’évoque Sylvain Maréchal qui, en 1801, est allé jusqu’à proposer une loi “portant sur la défense d’apprendre à lire aux femmes”. Je fais référence aux bas-bleus pour montrer le peu de crédit qu’accordaient les auteurs à leurs homologues féminines. »

 

Quelle était la position de Colette Yver face à cette misogynie ?

 

« Elle a beaucoup évolué au cours de sa vie dans son féminisme... discutable. Elle considérait que si la femme devait avoir une éducation pour subvenir à ses besoins en cas de célibat ou de veuvage, sa place était néanmoins au foyer. »

 

Vous vous êtes beaucoup attachée à la mémoire de cette femme de caractère ?

 

« Oui, car elle s’est illustrée dans son combat contre la tuberculose, la misère des familles nombreuses. Elle a contribué à la création du sanatorium de La Praz-Coutant. Un institut d’éducation motrice a pris son nom à Rouen. Je pourrais en parler longuement. D’ailleurs, je le fais sur 80 pages [rire]. Mon livre est documenté avec des photos, des articles de presse, des cartes postales, des extraits de textes. J’ai même suivi son parcours géographique pour voir où elle a vécu. J’ai pu consulter les archives sur place. »

 

INFOS PRATIQUES

 

« Colette Yver, quand le féminisme était une injure », publié chez Wooz éditions. Prix : 12 €.

Courriel : rethitorreton@orange.fr